Arten suchen

Neuigkeiten

Zone d'étude

Jura

Jura: Vue du Wisenberg (1002 m, commune de Häfelfingen,
canton de Bâle) au sud-ouest

Les moyennes montagnes du Jura suisse forment au niveau du Rhin, un arc discontinu allant de la Dôle jusqu'à la limite nord du pays.

Roches et sols

Le Jura est essentiellement une montagne composée de roches plissées datant presque entièrement du Mésozoïque. Le calcaire marneux qui le compose forme un paysage karstique parsemé de gouffres et des sources. De par sa grande perméabilité, il n'existe pas beaucoup de cours d'eau (Kasser et al. 1967). Les petites cuvettes sont formées de molasses du Tertiaire, comme sur le Plateau. Mis à part les sols gorgés d'eau, il y a principalement des sols bruns d'origines très diverses et de la rendzine (une roche mère calcaire très poreuse et friable).

Climat

Le climat jurassien est plus ou moins lié à l'altitude. Seul le sud-est bénéficie d'hivers doux et de températures estivales élevées. En revanche, en hiver dans les cuvettes vers 1000 m d'altitude, se forment des lacs gelés. À la Brévine, on a mesuré la température minimale absolue pour l'ensemble de la Suisse (-41,8 ° C). Dans certains gouffres ("Glacières") la neige ne fond pas entièrement même en été.

Végétation

Les forêts du Jura se composent principalement de hêtres (Fagus sylvatica), de sapins blancs (Abies alba) ou d'un mélange des deux. Les essences spontanées sont l'épicéa (Picea abies) et les pins (Pinus sylvestris et P. uncinata). Les forêts mixtes sont également représentées, on trouve p.ex. le chêne pubescent (Quercus pubescens) dans les régions les plus chaudes où apparaît même la mante religieuse (Mantis religiosa), une espèce thermophile. Les tourbières du Jura, dont certaines sont encore bien conservées, sont d'une importance particulière pour la flore bryologique.

Occupation du territoire

La forêt représente environ 40% du territoire jurassien. La surface de terres agricoles (45%) est principalement destinée aux pâturages et prairies de fauche. Les pâturages se présentent comme des prés parsemés d'arbres et sont appelés «pâturages boisés." Les terrains favorables accueillent des vignes. Environ 10% du sol jurassien est occupé par les lotissements et les routes, et seul 5% est «improductif». Sans atteindre la population de Bâle, le Jura compte une densité de plus de 200 habitants par km2.

Bryophytes

Seul un petit nombre d’espèces de bryophytes n’ont été trouvée en Suisse que dans le Jura. Il s'agit notamment Cololejeunea rossettiana et Ulota rehmannii.

Bibliographie

Kasser P., Walser E., Gutersohn H. 1967. Gewässer II, Karten und Diagramme. — In: Imhof E. (ed.) 1965-1981. Atlas der Schweiz, Bl. 15. Eidgenössische Landestopographie, Wabern-Bern.
Auteur: E. Urmi  1.2011    Traductrice: A. Cailliau