Arten suchen

Zone d'étude

Le sol

Géologie

Sous-sol rocheux: 1 roche cristalline, presque toujours friable à l'acidité;
2 sédiments hétérogènes des Alpes, 3 sédiments mésozoïques du Jura,
principalement calcaire, 4 molasse du Plateau et du Jura,
essentiellement calcaire, 5 formations récentes de la vallée du Rhin et la vallée du Pô.
Données très généralisées à partir d'une carte de swisstopo.

La géologie suisse est complexe. Les roches mères à l'origine du sol changent rapidement dans un espace restreint. Les roches cristallines comme le granit et le gneiss ne se trouvent que dans les Alpes, et les produits de leur érosion rendent le sol acide. A l'inverse, les sédiments du Mésozoïque (calcaire, schiste calcaire, etc.), engendrent des dépôts alcalins ou neutres. Ils peuvent cependant en partie être décalcifiés superficiellement. La molasse qui prédomine sur le Plateau provient d'anciennes roches du Cénozoïque (grès, conglomérat, marne) et contient en général beaucoup de calcaire. En dehors des hautes montagnes du nord des Alpes, la molasse est toutefois largement couverte des sédiments plus récents datant de l'ère glaciaire et son érosion libère peu d'acidité.

Sol

Cette diversité de roches donne naissance à des sols très différents comme les sols chauds dans le sud de la Suisse - où règnent des sécheresses périodiques, les sols à température variable dans les Alpes centrales et les sols froids dans l'ensemble des Alpes (Gratuit & Peyer, 1984). Les sols rocailleux sont souvent dominés par les bryophytes. Les sphaignes dominant sur les sols marécageux gorgés d'eau forment habituellement des couches de tourbe. Les plus grandes zones présentant de vraies tourbières se trouvent dans l'ouest de la Suisse.

Substrat

Un bon tiers de nos bryophytes poussent sur la roche ferme, un peu moins sont des espèces terricoles typiques et le restant se développe sur la grande variété de substrats disponibles dans tout le pays: troncs et branches des plantes ligneuses vivantes, bois mort, grandes bryophytes et lichens, déjections animales et carcasses en décomposition ainsi que des substrats artificiels comme les murs ou le vieux cuir. Sur les glaciers, qui recouvrent 1% de la surface du pays, on peut également  rencontrer des bryophytes qui poussent sur les cailloux, voir plus rarement, sur la glace même. Les lacs couvrant 3% du territoire, sont, à l'exception des berges, exempts de bryophytes, et seules trois espèces de bryophytes flottent librement dans les cours d'eau.

Literatur

Frei E., Peyer K. 1984: Böden. — In: Spiess E. et al. (eds.) 1981-1990. Atlas der Schweiz, 2. Ausgabe, Bl. 7a. Bundesamt für Landestopographie, Wabern-Bern.
Auteur: E. Urmi  1.2011    Traductrice: A. Cailliau